1ère étape de Chine : Beijing !

entete_img_chine_pekin_cite_interdite_accor_647.13.olivier.peix

C’est dans la capitale que nous établissons notre premier contact avec le pays le plus peuplé au monde. Fraîchement arrivés d’Oulan-Bator en Transmongolien, passer de la paisible Mongolie à cette mégalopole surpeuplée a quelque chose d’un peu surréaliste.

Mais nous apprécions quand même ce changement puisque la température ici est BEAUCOUP plus agréable ! Ajouter à cela les odeurs de cuisines chinoises, nous avons réellement ressentie un sentiment de bien être d’arriver en Asie ! Scooters (électriques s’il-vous-plait) dans tous les sens, Street food, Soleil, chaleur… Le sourire ne nous quittait plus !

Nous avions décidé de consacrer 5 jours à Pékin et à ses alentours. Durant ce laps de temps nous avons notamment pu découvrir l’emblématique Cité Interdite, extraordinaire vestige d’une époque lointaine et révolue en plein milieu du Beijing actuel.

La Cité Interdite c’est 72 ha, elle fait partie des palais les plus anciens et les mieux conservés de Chine.

Le contraste entre ces bâtiments traditionnels et le reste de la ville est saisissant d’autant plus par les dimensions de cette dernière.

Il faut compter une demi-journée afin de vous faire une bonne idée de cette étape obligatoire ! Seul problème ? Le nombre astronomique de touristes chinois qui vous accompagnera… Nous l’avions toujours entendu « La Chine c’est un pays vraiment magnifique, le seul problème, c’est les Chinois ! », et on l’a directement expérimenté lors de cette visite… Et pour cause, la Cité Interdite est le lieux le plus visité en Chine !

P1020648 P1020641 P1020618 P1020614 P1020611 IMG_3091 P1020608 P1020624 P1020626

Toujours est-il que, en ce qui concernant la cité interdite, nous vous recommandons de ne pas passer à côté, même si le prix d’entrée n’est pas donné (comme pour toute visite en Chine, nous le comprendrons par la suite..) ça vaut le détour ! Parmi les jardins impériaux, les musées consacrés aux trouvailles archéologiques, on peut ressentir ici toute la puissance et la richesse de l’histoire Chinoise veille de plusieurs milliers d’années.

Juste devant la cité interdite vous trouverez la tristement célèbre place Tianemen

DCIM100GOPRO P1020415 P1020416

On imagine aisément le terreur qu’il pu y régner, l’endroit serait d’ailleurs assez froid si il n’y avait pas autant de monde (comprendre touristes chinois équipés de leur perche à selfie nous demandant (ou non) d’apparaître sur leur photos)… C’est vrai que nos têtes d’européens dénotent avec le reste de la foule, et pourtant, nous sommes dans la capitale… Je vous laisse imaginer ce que cela présage lorsque l’on sera dans les campagnes reculées (nous devons apparaître sur quelques centaines d’albums photos chinois à l’heure actuelle). Ici, le statut de star est accessible à tout occidental !

Nous avons par la suite consacré quelques jours à la découverte du vieux Beijing par de jolis balades à pied ou à vélo dans les hutongs, vieilles ruelles étroites typiques où l’on peut réellement ressentir la ce que pouvait être la Chine d’antan.. Nous avons adoré nous perdre à travers ces ruelles sinueuses, tout en assistant à des scènes de vie quotidiennes.

IMG_3010 IMG_3008 IMG_2975

Vous trouverez également de nombreux parcs, poumons de la ville, où bon nombre de Pékinois aiment passer du temps entre amis ou en famille ! Un vrai régal par temps ensoleillé ! Surtout, ne manquer pas d’aller vous y promener en regardant les locaux pratiquer des danses traditionnelles en musique, du Tai Chi, ou encore de la gymnastique ! D’autres joueront aux cartes entre amis, au Badminton, ou s’adonneront aux chants… Bref, c’est ici qu’ils viennent se ressourcer et profiter de la vie.

IMG_3004 IMG_3018 DCIM100GOPRO DCIM100GOPRO DCIM100GOPRO DCIM100GOPRO

Celui que nous avons préféré fut celui de Jingshuann situé au Nord de la cité interdite, ce dernier fait partie des jardins impériaux, et dispose d’un temple érigé en haut de la colline permettant d’accéder à un très joli point de vue sur la ville et sur la Cité Interdite ! L ‘accès à celui ci s’est fait en musique, effectivement une multitude d’orchestre et de chœurs se réunissent un peu partout dans le parc créant une atmosphère mystique ! On déambulera un bon moment au rythme des chansons traditionnelles chinoises reprises à l’unisson par, à chaque fois, au moins une vingtaine de chanteurs. Pour moins d’1€ par personne c’est une très agréable balade que nous recommandons.

La Chine, c’est également une culture culinaire impressionnante. Si vous souhaitez tester vos papilles, vous y trouverez un grand nombre de plat typique. Vous pourrez également y trouver du folklore à ce niveau, notamment au marché de nuit de Donghuamen où vous seront proposé aussi bien des nouilles que des brochettes de scorpions, de petits requins, serpents, étoiles et mer etc.

IMG_3055 IMG_3060 IMG_3056

Très franchement, nous pensons que c’est un marché destiné uniquement aux touristes et à nourrir leur imaginaire quant aux habitudes alimentaires des chinois (même si tout ne tient pas uniquement du mythe), mais ça vaut quand même le coup d’œil !

Lorsque vous vous trouvez à Beijing, une des visites INCONTOURNABLE est bien évidemment la Grande Muraille de Chine !
Que dire à son sujet… Époustouflante, grandiose, étonnante, irréelle, tout simplement dingue !
Tout le monde la connaît de nom ou bien en a déjà vue des images. Mais c’est impossible de se représenter ce qu’elle est vraiment, de prendre conscience de toute son immensité, du travaille et du temps que cela dû représenter pour créer cet édifice de plus 5700Km serpentant le long des crêtes abruptes des montagnes. Combien de personnes sont mortes aussi ?
Nous le dirons d’ailleurs à de nombreuses reprises durant notre voyage « Ce sont des dingues ces chinois ».

Si vous souhaitez aller explorer ce monument, sachez qu’il existe plusieurs points d’accès, permettant de visiter différentes portions du Mur. Bah oui… On y pense pas forcément mais avec 5765km, on ne peut forcément pas la visiter entièrement ! Il va falloir faire un choix.
Nous avons pour notre part choisi de ne pas explorer les parties les plus accessibles (et donc plus touristiques) comme Juyongguan ou Badaling. Mais pour être francs, nous n’avons pas non plus choisi la plus ardu qui consiste à la découvrir via un trek de plus de 5 heures. Nous avons jeté notre dévolue sur une portion nommée Mutianyu. Sur cette partie, vous aurez le choix afin de vous rendre au sommet de la montagne, soit à l’aide d’un téléphérique (payant évidemment), soit en gravissant un nombre de marche impressionnant ! Pour nous, la Muraille se mérite ! Nous sommes donc montés à la force de nos jambes, et, une fois arrivés là haut, le spectacle qui s’offre à vous vous fait tout de suite oublier l’épreuve pour y accéder ! On dirait que la Muraille serpentant au milieu de la forêt qui revêtit alors son manteau d’automne, n’aspire qu’à une chose : se laisser admirer.
On vous laisse en juger par vous même :

 IMG_3070 P1020443 DCIM100GOPRO DCIM100GOPRO P1020588 DCIM100GOPRO

Petit conseil : prenez de bonnes chaussures car une fois là haut se sont encore des centaines, des milliers de marches et des pentes à plus de 40° qui permettent de circuler sur les 3km ouvert au public.. Ne voulant pas nous cantonner au « circuit touristique », nous avons pousser un peu plus loin sur un chemin où la muraille n’est pas restaurée, et qui, logiquement, est interdite car dangereuse vue l’état délabrée de cette portion. Mais cela permet justement de se rendre compte du temps qui est passé, par endroit des trous béant, les mur qui s’effritent, la végétation qui a repris ses droits, cela vaut vraiment le détour !

Nous resterons de longue minutes sans un mot au sommet d’une ancienne tour de garde dont il ne reste plus grand chose, seuls, à dévorer le paysage.

Nous venons d’arriver en Chine et nous sommes déjà conquis !

Retrouvez nos aventures en Chine en vidéo :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *