L’arrivée en Birmanie : Bienvenue à Yangon !

Shwedagon-Pagoda-001

Après avoir passé 3 semaines en Thaïlande avec les parents de Laura, plus en mode vacances que voyage, une toute autre ambiance nous attend pour cette nouvelle destination. Afin de partir à la découverte de ce pays authentique, nous arrivons directement par avion dans l’ancienne capitale du Myanmar : Yangon !

Passer de la Thaïlande, hyper développée (pour un pays d’Asie), à ce pays qui a vécu pendant près de 50ans à l’écart de la communauté des nations, met une grosse claque !

Effectivement, lorsque l’on est en Thaïlande, c’est un peu comme si on été à la maison. Tout est adapté pour les touristes, vous ne manquez de rien, vous trouvez de tout et la population est habituée à côtoyer des occidentaux.
Autrement dit, nous étions quelques peu retournés sur notre nuage de confort là-bas, d’autant plus que nous connaissions déjà pas mal le pays.
Par conséquent, notre arrivée à Yangon fut d’autant plus surprenante et dépaysante ! En réalité, nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre, si ce n’est que cela pouvait s’apparenter à la Thaïlande d’il y a 30ans.

Lorsque nous arrivons à l’aéroport, nous découvrons des visages, des habits, des coutumes totalement différents de ce que l’on avait pu voir jusqu’ici. On sent la proximité avec l’Inde !

N’étant pas totalement dans notre assiette à notre arrivée, suite probablement à une maladie contractée en Thaïlande, nous décidons d’aller directement dans notre auberge, située en centre ville, en partageant un taxi (quasi unique moyen pour rallier le centre ville depuis l’aéroport). Et bien que celui-ci ne soit situé qu’à 15km, il nous faudra 2h pour y arriver à cause de l’intense trafic permanent de Yangon !

Mais pas le temps de se reposer sur nos lauriers. Bien que nous avons prévu de passer 4 jours dans cette ville. Là, on est Jeudi, le week-end arrive et on doit s’occuper de nos Visas indiens !
Dès le lendemain donc, nous nous levons de bonne heure afin de nous rendre à l’ambassade d’Inde (pays que nous visiterons 1 mois plus tard), parce que, bien sûr, le service s’occupant des Visas n’est ouvert qu’en semaine. Nous nous y rendons à pied ce qui nous permis de confirmer nos impressions de la veille : on a débarqué dans un endroit assez éloigné du peu d’images que l’on s’en était fait !

Notre demande de visa se déroule sans encombres, avec même la bonne nouvelle de ne payer que 42$ par personne au lieu de 62$ (payable uniquement en dollar).

Concernant les dollars (qui sont acceptés pratiquement partout dans le pays), il doivent impérativement être édités après 2006 et totalement neuf (non cornés, même un tout petit peu, et immaculés). Nous nous sommes vus refuser 2 billets de 20$ car ces derniers étaient, pour l’un, légèrement plié, pour l’autre un peu tacheté.

index
Il est possible de s’en procurer directement une fois arrivé dans le pays, comme à l’aéroport où les bureaux de change peuvent vous en proposer. Mais veillez à bien vérifier qu’ils ne soient ni pliés (même d’un moindre mini mètre aux angles donc), ni tachés, il faut des billets parfaits sous peine de se les voir potentiellement refuser !
Il était très dur pour un étranger de payer la majorité de son voyage en monnaie local en Birmanie. Mais depuis début 2016, à part dans de très rares cas, les kyats (monnaie local) sont acceptés partout et il est d’ailleurs souvent plus avantageux de payer avec ces derniers. L’idée que seul le dollar est accepté dans le pays est totalement fausse, vous pouvez payer en dollar si vous le souhaitez mais premièrement, vous paierez tout plus cher et deuxièmement, cela vous différenciera d’avantage des locaux, à l’image du riche occidental, jurant que par le dollar. Quel est donc l’intérêt…

Toujours est il qu’une fois notre histoire de visas réglée (ce qui nous aura pris une matinée), nous sommes maintenant libre de nous consacrer à la ville de Yangon !

Bon en faite pas tout de suite… Comme dit précédemment, on ne sait pas vraiment ce que l’on a attrapé, mais en tout cas, c’est pas la grosse forme ! Laura passe toute l’après midi avec un mal de crâne épouvantable. Quelques médicaments, siestes, et un jour de repos plus tard, nous sommes désormais d’attaque !

Nous décidons d’abord de faire une petite balade d’environ 2 heures qui consiste à découvrir un ensemble de bâtiments et lieux emblématiques de la ville : Paya Sule, jardins, tribunal, post de douane, bâtiments de la capitainerie, maisons de thé, église, maison du télégraphe ect.. Une bien belle promenade nous permettant de découvrir le cœur de la ville.

P1030725 P1030723 P1030727

Durant cette promenade nous constatons que la plupart des bâtiments sont dans un état de délabrement assez important.
Un groupe nommé YHT fondé en 2012 est chargé de la conservation du patrimoine architecturale de la ville mais face à des décennies de négligence, la mission n’est pas aisée…
Espérons que cela porte ces fruits dans quelques années.

P1030738 P1030729 P1030732

La paya Shwedagon qui est le monument le plus connu de Yangon, vaut vraiment le détour !
Contre la somme de 8000 kyats (environ 6€) vous pourrez découvrir un des sites les plus emblématique du Bouddhisme. Reconnaissable de loin de part sa stupa de 99 mètres de haut recouverte de feuilles d’or (27 tonnes tout de même), vous ne pouvez pas passer à côté !

Bien sur les femmes doivent être vêtu de telle sorte que ni les jambes ni les épaules ne soient visibles, concernant les hommes, une restriction au niveau du short s’applique, Rémi a donc dû acheter un sarong (tenu traditionnelle des Birmans) sur place.
Observer tout ces fidèles et se laisser transporter par les chants et prières bouddhistes aura suffit à rendre notre journée paisible… La ferveur des birmans nous transporte.

P1030771 P1030748 P1030760 P1030752 IMG_4351 P1030774 P1030781 P1030747 P1030755

A quelques enjambés de la Paya Shwedagon, se trouve le lac Kandawgyi. Il s’agit d’un lac artificiel qui servait auparavant de réservoir d’eau et qui offre aujourd’hui une excellente promenade au crépuscule, laissant apparaître le reflet de la paya Shewedagon dans ses eaux. Superbe !

IMG_4332 IMG_4340 IMG_4330 IMG_4334

Voulant avoir une vue d’ensemble de Yangon et de ses environ proches, nous optons pour l’achat d’un ticket de train pour la « Yangon Circle Line », ce qui s’avèrera être une bonne solution.
Cette ligne longue de 50 km, qui comme son nom l’indique, parcourt Yangon et ses alentours en forme de boucle (durant environ 3heures), est un excellent moyen de découvrir la ville et sa banlieue sous un angle différent.
Vieux trains, sans climatisation pour la modique somme de 200 kayts (0,15€) au milieu des birmans et de leur quotidien, il n’en fallait pas plus pour nous plaire !
Avant de quitter Yangon, nous aurons l’occasion de partager un dîner avec la maman et le beau père de Rémi, profitant d’un circuit organisé en Birmanie pour nous faire un coucou ! Un moment relativement court mais qui réchauffe toujours le cœur.

12669439_1033144966748971_1329596699161111162_n

Après 5 jours dans cette ville, nous sommes beaucoup plus à l’aise et avons hâte de découvrir le reste du pays !

20160128_213607 IMG_4382 IMG_4375

Nous voilà donc prêts à partir en direction de Kalaw plus au nord, où un épisode plus « sportif » nous attend.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *