Mandalay et ses environs

u-bein-bridge-181812_960_720

Après avoir été époustouflés par les temples de Bagan, nous voici en route pour notre dernière étape de Birmanie : Mandalay.
Et oui… Cela fait maintenant 25 jours que nous sommes dans ce magnifique pays et, notre visa arrivant a expiration, il va nous falloir le quitter.

C’est après, une fois de pus, un trajet en bus que nous arrivons a Mandalay aux alentours de 20h. Et là, bonne surprise, notre bus nous dépose directement à notre hôtel ! Que du bonheur !

Il y a de nombreuses choses à voir dans cette ancienne capitale, notamment de nombreuses pagodes (étonnant ! ). On prendra le partie ne pas visiter ces dernières, puisqu’on commence à en avoir un sacré nombre à notre actif (rooooh les blasés ! ), pour nous concentrer d’avantage sur les alentours de Mandalay qui nous attirent d’avantage.
Il y a tout de même une visite dans cette ville qui nous aura particulièrement plut, celle des fabriques de feuilles d’or.

Ces dernières sont énormément utilisées dans tout le pays afin d’en recouvrir pieusement les bouddhas qui finissent souvent par ressembler à des bonhommes Michelin (plus vraiment de forme).

C’est assez surprenant de voir comme elles sont fabriquées… En effet, tout se fait à la main ! Il est vrai que dans un pays comme le Myanmar, on aurait pu s’en douter vue le « retard » qu’ils ont, mais tout de même, il faut s’imaginer le travail qu’il y a pour passer d’un lingot à une feuille…
Et pour cela c’est un véritable concert de percussion (avec un certain sens du rythme), qui permet d’aplatir et d’étirer le précieux minerais. Une fois l’obtention d’un ruban, ce dernier sera découpé dans une autre salle afin de le conditionner en petites feuilles donc. Un travail tout simplement titanesque.

P1040550 P1040551 P1040545 P1040549

C’est donc à scooter (12 000 Kyats la journée) que nous partons découvrir les environs de Mandalay où se situe en fait d’anciennes capitales (il y en a eu un paquet ! ) en commençant par Amarapura, ville où l’on peut trouver le plus long pont en teck du monde (1,2km), le pont U-Bein, qui offre une ballade agréable au dessus des eaux du lac Thaungthama.

P1040512 P1040516 P1040520

Puis, nous nous dirigeons vers Sagaing. A son approche, on peut voir sur les collines de nombreux stupas blanc et or qui scintillent au dessus de la ville. Nous nous perdrons dans les routes sinueuses de ces dernières en visitant les monastères qui offrent pour beaucoup de très beau points de vue sur la ville ou sur la rivière.

P1040534 P1040536 P1040529

Nous roulons ensuite jusqu’à Mingun, où se situe la plus grande stupa au monde jamais finie. En effet, la mort du roi Bodawpaya marqua la fin des travaux, ce qui n’enlève rien de la superbe du lieu. On peut remarquer sur la photo de profondes lézardes causé par les tremblements de terres successifs. Nous ne verrons rien de plus de cette ville, car l’entrée y est devenue payante et, pour la première fois en Birmanie, l’accueil glaciale qui nous a été offert nous a poussé à faire demi tour…

P1040540

C’est ainsi que se termine notre aventure birmane, qui nous aura, dans sa totalité, tout simplement charmé ! Ce pays et ses habitants sont extraordinaires, et nous ne pouvons que vous encourager à y aller afin de le découvrir par vous même.

Le fait que se ne soit pas encore trop touristique, l’extrême gentillesse des locaux, les sites superbes en font un de nos coup de cœur de notre voyage !

Myanmar, we loved you !

1 commentaire le “Mandalay et ses environs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *