Mourmansk : Devenez chasseur d’aurore boréale

aurore-boreale-canada

 

Après notre séjour à Saint-Pétersbourg, nous voilà en route pour Mourmansk (en russe Мурманск) dans le grand nord, à environ 1300Km de là.
Mourmansk est la capitale de la péninsule de Kola, et c’est aussi la plus grande ville au monde située au dessus du cercle arctique… Oui oui, au dessus du cercle arctique ! Pour être précis c’est là :

murmansk2
Continuons avec quelques fait afin de vous mettre dans l’ambiance…
Mourmansk est une ville dite « neuve ». En effet, elle a été construite il y a environ 150 ans, et même si au vue de l’architecture globale de la ville, neuve paraît un terme inapproprié, il est vrai que cela fait peu pour une ville, surtout comparé à nos villes françaises dont le patrimoine est parfois âgé de plus de 1000 ans.

P1010728

C’est aussi près d’ici que l’armée russe coule ses sous-marins nucléaire… Baignade déconseillée !!:D

A cette latitude élevé, il faut savoir que l’hiver le jour se fait très très rare, et que l’été c’est la nuit qui se fait désirée pour le plus grand malheur des insomniaques chroniques. Pour être exact, les habitants ont le droit à un mois entier de nuit l’hiver, et a deux mois de jour complet l’été. On peut également y voir tomber de la neige pendant presque la moitié de l’année…

Une question nous a donc traversé l’esprit… Mais pourquoi ?!?! Pourquoi bâtir une aussi grosse ville, et surtout, pourquoi venir y habiter alors que pendant presque 6mois, on voit a peine le soleil ? A moins d’être albinos on ne voyait pas bien le bénéfice…
Il s’avère que le port de Mourmansk possède une caractéristique rare en Russie arctique, il est libre de toute glace tout l’hiver, et ça, grâce au Golf Stream. Ainsi, l’activité portuaire de la ville (principale activité économique de la ville) peut tourner 365 jours par an ! Son port est d’ailleurs très impressionnant. On peut également y voir le plus grand voilier au monde : le Sedov ! (Tu vois Doudou qu’il y a du bon dans cette ville :P)

 

20150519_0837-1

Et dire que la majorité des russes n’ont aucune conscience du réchauffement climatique… Lorsque nous posâmes la question à un guide (assez calé sur l’artique et les formations glacières) « And do you feel the concequences of Global Warming ? » et qu’il nous regarda avec des yeux gros comme des billes, on se dit qu’il y a de quoi s’inquiéter… Leur président avait même déclaré que ce dernier serait une bonne chose pour son pays… Quand on sait que le courant du Golf Stream dépend directement de l’équilibre climatique, et que le réchauffement du globe tend à le faire disparaître on se rend compte de l’absurdité de la chose…

P1010715

Pour se rendre dans cette ville, plusieurs options peuvent s’offrir à vous : l’avion ou le train. Pour notre part, nous avons choisi le train d’abord pour des raisons économiques, mais également pour l’ambiance et le caractère dépaysant de ce moyen de locomotion. Car dans un voyage, le trajet n’est-il pas aussi important que la destination ?
Bon c’est sûr qu’il faut avoir le temps… 26h de trajet pour rallier Mourmansk depuis Saint-Pétersbourg (et encore, avec un des trains les plus rapide). Mais nous reviendrons plus tard sur les trains-couchettes de Russie… Ils méritent qu’on s’y attarde un peu tout de même.

Dans la ville, on peut observer un nombre impressionnant de mémoriaux à la seconde guerre mondiale (ou guerre patriotique comme ils l’appellent).

P1010735P1010768P1010734

A Saint-Pétersbourg déjà cela nous avait marqué. Mais ici, tout semble rappeler cette triste période de l’histoire. Est-ce par fierté d’avoir vaincue l’ennemie nazi, ou par soucis de devoir de mémoire ? Aucune idée… Toujours est-il que certains de ces monuments sont impressionnants et méritent le détour comme celui aux défenseurs de l’arctique soviétique pendant la Grande Guerre Patriotique qui mesure 35,5m de hauteur et qui se voit de presque n’importe où à Mourmansk !

P1010724 P1010739

 

On peut également visiter le premier navire civile à propulsion nucléaire au monde : le Lenine. Ce bâtiment est un brise-glace âgé de presque 60 ans, mais il n’a pour autant rien perdu de sa superbe.

P1010772

Pour ce qui est du prix de la visite, il varie de 1000p (Roubles, soit 15€ environ) à 100p… Tout dépend de si vous souhaitez une visite en anglais ou en russe, mais aussi de votre interlocuteur lors de l’achat de vos billets !
Nous avons eu sur ce point beaucoup de chance… Le jeune homme qui s’occupait de vendre les billets était vraiment très sympathique. Et bien que nous n’ayons payé que 100p, ce dernier qui parlait remarquablement bien anglais pour un russe, nous a fait la visite dans la langue de Shakespeare. Visite, qui plus est, en petit comité avec un allemand rencontré à l’entrée du bateau transformé en musée (Sebastian). Merci encore à ce russe pour qui les rencontres et le partage sont des valeurs aussi importantes que pour nous… Spasiba !

P1010783P1010787P1010789P1010780P1010785

A la suite de cette visite, nous avons passé toute la journée avec Sebastian, qui lui, se logeait en Couchsurfing et qui avait donc eu le droit à une visite et des explications sur la ville par ses hôtes. Merci aussi à lui de nous en avoir fait profité !

If you try to read this page, thank you for this really good day Sebastian !

Mais revenons en a notre mission principale… Bah oui, on ne s’est pas autant approché du pôle nord pour faire uniquement quelques visites ! Les aurores boréales… Probablement l’un des plus beaux et des plus grands spectacles que la nature ait à nous offrir, où la nuit se transforme en rideaux de couleurs chatoyantes…
On s’est longtemps imaginez ce moment, une fois le soleil couché, avec comme seule compagnie le calme de la nature avoisinante, puis, soudain, le ciel qui s’embrase, devient fluorescent et pastel.

Les aurores ont longtemps fait fonctionner l’imagination des humains dans les pays nordiques. Elles étaient associées, dans le folklore, tantôt aux batailles, tantôt aux âmes des animaux qui dansaient dans les cieux.

Bref, nous voulions les voir nous aussi ! Mais pour cela, il nous fallait une voiture afin de s’extirper de la ville pour profiter pleinement de ce moment. Et ce ne fut pas chose aisée que de trouver un véhicule… On était loin de se douter que se serait la mission la plus périlleuse de notre séjour à Mourmansk.

Outre le fait que nous nous heurtions à la barrière de la langue (et oui, ici aussi, forcément, quasi personne ne parle anglais…), une autre difficulté venait se mettre en travers de notre route menant aux aurores polaires : les fausses adresses des loueurs.

Oui, les fausses adresses. Ou bien le manque de mise à jour de leurs site web au choix… Toujours est-il qu’après avoir envoyer des mails à toute les agences de locations de véhicule de la ville – qu’il fallait réussir à trouver sur internet déjà, (pour cela d’ailleurs, tapez « автопрокат мурманск » dans Google) une seule nous aura répondu… Nous décidons donc de nous y rendre à pied puisque celle-ci n’était qu’a 30min de marche de notre appartement (loué via Airbnb). Mais 2h30 de marche plus tard, 3 ou 4 russes interpellés afin de demandé péniblement de l’aide, 2 autres adresses tentées, après avoir exploré des endroits de la ville vraiment glauque nous avons fait choux blanc…

IMG_2376

Le lendemain nous décidions donc de tenter notre chance avec une autre agence (bien que celle-ci n’ait jamais répondu à notre e-mail), se situant près de la gare, car nous devions nous rendre dans cette dernière afin de réserver nos billets de train pour notre prochaine destination : Moscou !

Mais encore une fois, l’adresse donnée sur internet était visiblement fausse… Et là, on commence vraiment à se dire que louer une voiture ici est impossible. Nous avions essayé d’autres voies afin de parvenir à nos fins (demander à notre hébergeur de nous aider, voir à l’aéroport si il n’y avait pas des loueurs etc.), mais jamais rien n’avait aboutit…

Et puis, Laura eut l’IDEE ! Elle alla sur Tripadvisor, regarda l’hôtel de la ville le mieux noté, et nous nous y sommes rendu afin de leur demander de l’aide.
Une fois dans ce dernier, nous touchions au but… Bien que nous ne soyons pas clients chez eux, ils nous offrirent leur aide, appelèrent 4 ou 5 loueurs et nous trouvèrent finalement une voiture ! Ils nous ont même appelé un taxi car le loueur se situait justement dans le quartier glauque où nous nous étions rendu quelques jours plutôt…
Nous avions ENFIN notre voiture !

IMG_2419

La chance nous souriait enfin, d’autant plus que le ciel se dégageait enfin (oui, jusqu’ici, les nuages omniprésent avait rendu toute observation d’aurores impossible)…
Sans plus attendre, le soir même, nous nous mîmes en route pour tenter d’aller observer le phénomène tant convoité !
Après un peu plus d’une demi heure de route, et un endroit paisible loin des lumières de la ville trouvé, nous pouvons enfin le dire… Nous avons vue des aurores boréales !!!
Et quel spectacle de voir ses panaches de couleurs éclairer le ciel et danser au dessus de nous… C’est dans ces moments là où tout s’efface autour de vous, et que vous vous permettez de croire qu’elles ne virevoltent que pour vous…

Nous n’avons « malheureusement » pas de photos de celles que nous avons vue. Nous étions pourtant parti avec l’idée de capturer ces instants. Mais sur le moment, nous avons préférer profiter pleinement de ce que la nature nous offrait, et vivre le moment présent à fond. C’est aussi cela qui est merveilleux dans le voyage. Il vous offre l’opportunité de vivre le moment présent, sans planifier ni même penser au moment d’après, mais juste de savourer le bonheur d’être.

Nous n’avons qu’une seule chose à dire… C’est un spectacle qui se doit d’être vécu ! Mourmansk n’est pas la seule destination bien entendu où vous pouvez observer ce fabuleux spectacle. Mais où que vous alliez (Island, Norvège, Canada, Finlande etc.), prenez le temps d’aller observer au moins une fois dans votre vie ce qu’on appel en anglais Northern Light !

aurore-boreale-canada(Photo qui se rapproche le plus de ce que nous avons pu observer)

Merci Mourmansk de nous avoir permis de vivre pareil moment !

6 Commentaires le “Mourmansk : Devenez chasseur d’aurore boréale

  1. Encore merci de nous faire partager votre voyage et ses moments inoubliables , aussi bien les merveilles sous toutes ses formes ( merveilles de la nature ou dues à l’ homme) que les galères . Sachez que celles-ci DOIVENT faire partie d’un vrai voyage à l’aventure!A quoi bon si tout roule! C’est vrai que la majeure partie des problèmes se trouve dans les transports mais pensez aux pauvres petits touristes complètement blasés qui se laissent trimbaler d’un point à un autre dans un car ! Dans vos souvenirs, les moments pénibles vous auront autant marqués que les meilleurs. Quelle fierté d’avoir surmonter maintes problèmes. Je vous souhaite un bon voyage et profitez bien. Bisous à vous deux.

    • C’est avec plaisir que nous partageons notre voyage ! Ca y est on commence à s’y faire aux problèmes, on est même surpris quand il n’y en a pas ! ^^ Mais il est évident qu’ils feront probablement parti des meilleurs souvenirs que l’on gardera, tant que ça reste ce genre de petits désagréments !
      Merci à toi de nous suivre 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *