Notre arrivée au Sri Lanka : Sigirya et Dambulla

P1050897

Après notre semaine de vacances à Goa, dans le Sud de l’Inde, nous abandonnons les plages et le farniente pour découvrir le prochain pays : le Sri Lanka !

Nous arrivons sur l’île aux environs de 23h, alors le premier jour à simplement consisté à trouver la maison d’hôtes que nous avions réservé, et s’y rendre afin d’y dormir !
Le lendemain, nous nous levons afin de profiter du petit déjeuner et de discuter avec les propriétaires. Sur leurs conseils, nous prenons nos backpacks et partons sur les routes en quête d’un bus direction la gare routière !
Aujourd’hui, l’objectif est de rejoindre Dambulla, une ville située plus au Nord-Est de Negombo à environ 6 ou 7 heures de routes.

Nous passons donc notre journée sur les routes car aucun bus direct ne va de Negombo à Dambulla.

Malgré ce petit handicap par rapport à Colombo, nous recommandons chaudement Negombo à Colombo.

Negombo est une petite ville calme avec de belles plages où il fait bon rester ne rien faire !

Pour notre part, nous n’avons pas prévue de temps pour ça, et il nous faut prendre 3 bus différents afin de nous rendre à bon port. Mais ca nous aura permis de tout de suite sentir la chaleur des Sri Lankais, qui sont vraiment agréables et gentils.

Ils parlent d’ailleurs très bien anglais ce qui facilite énormément les échanges avec eux !
Ce n’est donc que le soir que nous arrivons à Dambulla, et malgré la journée de transport, nous sommes satisfaits de part les paysages que nous avons pu observer, et les rencontres que nous avons pu faire tout au long de la journée. Une très bonne première journée !

Le lendemain, nous entamons tout de suite les hostilités en nous dirigeant en bus vers Sigiriya l’un des symboles de cette île !

On attendait avec impatience de découvrir Sigiriya (qui veut dire « Rocher du Lion ») qui est tout de même classé au patrimoine mondiale de l’UNESCO.
Sigiriya est une forteresse (ou simplement un temple, on ne sait pas très bien), qui se situe à 370m de hauteur et repose au milieu d’une énorme plaine, ce qui rend le site vraiment impressionnant vue de loin !

P1050908 DCIM101GOPRO P1050791

L’histoire qui présente Sigiriya comme une forteresse est la suivante :

« Au Ve siècle, Dhatusena régnait sur Anuradhapura. Il avait alors 2 fils, Mogallana et Kasyapa. Afin d’obtenir le trône qui devait revenir de droit à son frère aîné, Kasyapa complota tout d’abord contre son père, qu’il assassina, puis expulsa Mogallana. Ce dernier trouva refuge en Inde après avoir juré qu’il reviendrait venger la mort de son père. Tourmenté par cette idée, le roi régicide décida rapidement de quitter Anuradhapura pour venir s’installer à Sigiriya et y construire une forteresse imprenable. Dix-huit années plus tard, Mogallana revint à la tête d’une armée et, malgré le magnifique ouvrage, Kasyapa et ses troupes ne résistèrent pas au siège qui leur fut infligé. Affamé et épuisé, Kasyapa se résigna à se livrer à son frère qui l’exécuta. Après avoir repris le trône usurpé, Mogallana abandonna Sigiriya ».

Le site est entouré de jardins et de réservoirs, ce qui rend la marche d’approche vers le Rocher très agréable.

Puis commence la montée vers le sommet. Cette dernière n’a en soit rien d’extraordinaire, mais il vaut mieux partir le matin afin d’éviter la foule et les fortes chaleurs qui peuvent rendre l’accès au sommet très pénible.

P1050797 P1050807 P1050805 P1050803 P1050892 P1050886

Quoi qu’il en soit, une fois arrivés au Palais qui domine le Rocher, on en oublie vite la montée !
La vue est grandiose !

Et bien que le Palais soit en mauvais état, on ne peut qu’apprécier la visite de ses ruines et de ses terrasses tout en admirant le panorama !

P1050813 P1050868 P1050817P1050831P1050836P1050823

La redescente se fait rapidement, et malgré le fait que nous ayons vraiment pris notre temps au sommet, on termine la visite beaucoup plus tôt que prévue.

P1050897 P1050880 P1050894

Nous décidons donc de nous rendre en fin d’après midi aux grottes de Dambulla !

On accède aux grottes par des marches (oui encore), mais la montée n’est ni longue, ni épuisante. On peut même profiter du paysage en la faisant, et surtout, admirer l’énorme Bouddha doré moderne que les japonais ont offert au Sri Lanka.

P1050922

Le site en lui même est constitué de 5 grottes et se visite assez rapidement même en prenant son temps.
On y découvre un nombre impressionnant de statues à l’effigie du Bouddha, mais d’autres également à l’effigie de divinités hindous et de rois Sri Lankais.

P1050925 P1050951 P1050950 P1050936 P1050933 P1050935
Les fresques dans certaines grottes sont en très bon état et elles recouvrent tout de même un total de 6 000 m² !

La vue qu’offre le temple nous accaparera plus de temps que le temple en lui même, et pour cause, on vous laisse juger.

P1050923

Nous nous dirigeons maintenant vers le sud et la ville de Kandy, qui reste la capitale de cœur des Cinghalais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *