• Quotefancy-10026-3840x2160 (2)

Après notre épisode dans le désert, c’est de nouveau en train que nous nous dirigeons vers la ville bleue : Jodhpur.

Jodhpur est une grande ville (1 200 000 habitants), également située près du désert du Thar. La principale attraction de la ville est sa forteresse, dressée au sommet d’un plateau rocheux qui domine toute la région.

Nous profiterons vraiment du spectacle qu’offre cette dernière depuis la ville car, depuis le toit terrasse de notre guest-house, nous jouissons d’une splendide vue sur le fort.

En savoir plus

Au Rajasthan, le moyen de transport le plus efficace est certainement le train. C’est donc avec ce dernier que nous décidons de nous rendre a Jaisalmer la Cité d’or !
Et ce fut probablement notre plus beau trajet en Inde ! En effet, lors de ce dernier, nous ferons la rencontre de Raj, Pooja et de tous leurs amis avec qui nous passerons tout le trajet à discuter, manger, rire, chanter, danser et bien sûr… Prendre des Selfies ! Jamais un trajet nous aura parut aussi court ! Pourtant il dura environ 8 heures !

En savoir plus

C’est en train que nous rejoignons Bikaner depuis Delhi après un trajet de 8h en Sleeper classe. Cette classe peut se résumer ainsi : des banquettes sales servant de lit, de la poussière, du bruit et des odeurs ! Pas de doute, on est bien en Inde !

En savoir plus

C’est après 4 semaines passées en Birmanie que nous arrivons à Delhi, capitale de l’Inde, un pays aussi grand que 6 fois la France pour près de 1,3 milliards d’individus. Il est impossible de découvrir l’Inde dans son entièreté en un seul voyage (a moins d’y rester très longtemps).
C’est également un pays à réputation chez les voyageurs… L’Inde est marquante, pour le meilleur comme pour le pire… Tout y est plus fort plus intense que se soit le bruit, les odeurs, les couleurs…
Pour notre premier voyage dans ce pays continent, nous avons donc choisi le Rajasthan comme principale destination, région de renommé et réputée accueillante et tolérante. Nous irons également en Uttar Pradesh (un de ses états voisin), et dans le sud du pays.

En savoir plus

Après avoir été époustouflés par les temples de Bagan, nous voici en route pour notre dernière étape de Birmanie : Mandalay.
Et oui… Cela fait maintenant 25 jours que nous sommes dans ce magnifique pays et, notre visa arrivant a expiration, il va nous falloir le quitter.

C’est après, une fois de pus, un trajet en bus que nous arrivons a Mandalay aux alentours de 20h. Et là, bonne surprise, notre bus nous dépose directement à notre hôtel ! Que du bonheur !

Il y a de nombreuses choses à voir dans cette ancienne capitale, notamment de nombreuses pagodes (étonnant ! ). On prendra le partie ne pas visiter ces dernières, puisqu’on commence à en avoir un sacré nombre à notre actif (rooooh les blasés ! ), pour nous concentrer d’avantage sur les alentours de Mandalay qui nous attirent d’avantage.
Il y a tout de même une visite dans cette ville qui nous aura particulièrement plut, celle des fabriques de feuilles d’or.

En savoir plus

Bagan… Un mythe qui serait capable à lui seul de vous faire venir en Birmanie. Ce nom, qui raisonne dans notre tête comme celui du Grand Canyon, d’Angkor, de la Baie d’Along ou tant d’autres, qui vous font vibrer jusqu’à ce que vous craquiez et que vous vous décidiez à y aller !

C’est après une nouvelle nuit en bus que nous arrivons à Bagan aux alentours de 5h du matin, et c’est donc la tête légèrement de travers que nous faisons nos premiers pas à proximité du plus célèbre site archéologique de Birmanie.

En savoir plus

Après avoir découvert un des sites phares de la Birmanie (le lac Inlé), nous reprenons la route en direction de la plage de Ngapali !

L’aventure ici réside dans le transport…. En effet, il nous faudra 24h de bus pour pouvoir se rafraîchir dans le Golfe du Bengale, dont 12h en montagne. On nous avait mis en garde contre cette portion d’ailleurs, mais on y avait que très peu porté attention.
Elle ne nous a d’ailleurs pas parut plus fatigante que ça. En revanche, les locaux eux, l’ont beaucoup moins bien supporté et le voyage fût, dans ce sens, assez contraignant…

En savoir plus

C’est après un trek depuis Kallaw de 3 jours que nous découvrons le lac Inlé, véritable pépite des paysages birman.
Mais tout d’abord, c’est quoi le lac Inlé ?
C’est un lac de faible profondeur qui se trouve à l’Est de la Birmanie. Sa particularité est qu’il est très grand et qu’il se trouve en altitude entouré de montagne, ce qui rend le paysage encore plus beau. Évidemment, ce n’est pas la seule particularité qu’il possède. Il est notamment habité par un peuple Birman nommé le peuple Intha qui habite sur des villages flottants et qui possède une pêche traditionnelle particulièrement agréable à admirer. Ici on pagaye avec les jambes et on cultive de nombreux légumes sur des jardins flottants un peu partout sur le lac.

En savoir plus

Après avoir découvert Yangon, un des plus beau site du pays nous attend : le Lac Inlé.
Mais Inlé, selon nous, fait parti de ces places dans le monde qu’il se doit d’être méritée… Hors de question donc de s’y rendre directement. Nous achetons donc un billet de bus de nuit afin de nous rendre à Kalaw, un petit village au cœur des montagnes d’où nous partirons pour 3 jours et 62km de trek durant lequel nous traverserons la chaine montagneuse à la rencontre des tribus qui la peuple.

Nous y arrivons à 5h30 et la température ne dépasse pas les 5°C à cette heure… Surprise ! On ressort les sweats, chaussettes, chaussures, manteaux, écharpes afin de prendre deux taxis moto qui nous conduiront à notre hôtel où nous finirons notre nuit !

En savoir plus